Safari écoresponsable au Kenya : découvrir les animaux endémiques du pays

Safari écoresponsable au Kenya : découvrir les animaux endémiques du pays

Il y a longtemps, les safaris en Afrique ressemblaient à des traques de gros gibiers. Mais une nouvelle génération d’aventuriers a fait son apparition puisqu’ils sont armés d’appareils photo à la place d’un fusil à la main. D’ailleurs, le Kenya était l’un des tout premiers pays du continent africain à s’ouvrir au safari d’observation.

D’autant plus que le territoire kényan abrite plusieurs sites et réserves naturelles. Également considéré comme le « berceau de l’humanité », le Kenya se prête bien aux voyages écoresponsables. Donc, n’hésitez pas à y organiser vos prochaines vacances si vous souhaitez découvrir les animaux endémiques du pays lors d’un safari. 

Les safaris au Kenya

Il faut savoir que ce pays est l’un des seuls en Afrique à ne pas avoir de réserve de chasse. C’est la raison pour laquelle les animaux sauvages peuvent vivre en toute tranquillité et vous aurez la possibilité de les observer à travers les safaris. Il s’agit d’ailleurs de l’une des activités touristiques incontournables de ce pays africain. Qui plus est, le Kenya possède des parcs et des réserves naturels connus et réputés à travers son territoire.

Mais ce n’est pas tout ! Car cette destination abrite aussi un grand nombre de sites d’intérêt à considérer qui sont de véritables petites pépites à découvrir souvent hors des sentiers battus. Il y a notamment les ranchs et les réserves privés qui proposent des safaris exclusifs et singuliers. Dans tous les cas, voici quelques destinations à privilégier pour un safari au Kenya si vous ne savez pas où aller :

  • le parc national de Nairobi ; 
  • Hells Gate National Park ; 
  • la réserve nationale de la forêt de Kakamega ; 
  • le parc national de Meru ; 
  • le parc national d’Aberdare. 

Généralement, vous vivrez une véritable immersion au cœur de la savane africaine et vous expérimenterez un safari écoresponsable des plus inoubliables.

La vie sauvage au Kenya

Comme mentionné précédemment, le Kenya possède plusieurs parcs et réserves naturelles sur son territoire. Ces derniers abritent une faune exceptionnellement riche. En effet, il s’agit de l’un des pays africains à privilégier où vous aurez la possibilité d’observer les célèbres Big 5 : le lion, le léopard, le rhinocéros, l’éléphant et le buffle. Ces animaux emblématiques de l’Afrique étaient autrefois les plus difficiles à chasser.

Ils sont désormais les 5 animaux relativement difficiles à observer et à photographier dans leur milieu naturel. Malheureusement, ces 5 espèces animales sont pour la plupart en voie de disparition. Il existe également d’autres espèces plus rares qui ont élu domicile dans ce pays à savoir la girafe réticulée, le lycaon, le guépard ou encore le zèbre de Grévy.

Si vous êtes curieux au sujet de certaines espèces, sachez que le guépard peut être régulièrement observé dans le Massaï Mara. Vous pourrez facilement l’observer durant la journée et hors de la saison des pluies. Le lion et le buffle sont aussi présents au cœur de cette fameuse réserve nationale kényane, mais également dans la plupart des parcs ainsi que des réserves du pays. Mais comme tous les félins, il sera plus facile d’observer le lion durant la saison sèche, à la tombée de la nuit et près d’un point d’eau quand il fait très chaud.

Le temps de votre séjour, vous aurez aussi la possibilité d’admirer l’une des espèces endémiques de l’Afrique de l’Est à savoir le rhinocéros noir. Il est très présent et protégé dans la réserve privée de Lewa à Laikipia et dans le Parc National de Nakuru situé dans la région des lacs.

Sinon, les plus grands troupeaux d’éléphants peuvent être vus dans le parc national d’Amboseli ainsi que dans ceux de Tsavo Est et Tsavo Ouest. Toutefois, il reste possible de les observer au sein des autres parcs et réserves du Kenya.

Par contre, il faut souvent avoir de la chance pour observer certains animaux rares comme le lycaon, car il est toujours en mouvement. Cependant, vous pouvez toujours essayer d’en voir dans certains ranchs et réserves privées se trouvant dans la région de Laikipia.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.