Aurores boréales : où les voir ?

Aurores boréales : où les voir ?

Pour faire plaisir à votre âme sœur, vous prévoyez une escapade en amoureux et souhaitez voir
toute la splendeur de la nature. Certaines régions du monde offrent de quoi vous enchanter par leurs
paysages. Un phénomène naturel attire de nombreux passionnés et de nombreux curieux : ce sont
les aurores boréales. C’est un spectacle saisissant, car lorsque des particules solaires entrent en
contact avec l’atmosphère terrestre, elles produisent des traînées aux couleurs phosphorescentes
dans le ciel la nuit. Il existe très peu de choses sur la planète qui soit comparable au spectacle
féerique et prodigieux que nous offrent les aurores boréales. Si vous vous demandez où et à quel
moment les contempler, obtenez des réponses ici !

Dans la ville de Tromsø en Norvège

Si vous n’avez pas encore décidé d’un endroit où aller pour votre sejour en amoureux, optez pour
l’un des pays du Grand Nord. Vous pourriez visiter la Norvège, plus précisément la ville de Tromsø
située dans l’Arctique. C’est une région relativement chaude, compte tenu de sa situation
géographique. Plus précisément, elle se trouve à 300 km au nord du cercle polaire.

Elle est extraordinaire lorsqu’elle est explorée à deux. Surtout, considérant le but de votre escapade,
c’est un endroit idyllique d’où vous pourrez admirer la beauté du ciel polaire.

Rendez-vous au parc de Kongsbakken ou arpentez les sommets du téléphérique de Fejllheisen pour
être sûr de ne rien rater du spectacle. Si vous préférez être au calme pour communier avec la nature,
dirigez-vous vers le fjord d’Ersfjordbotn et préparez-vous à l’entrée en scène des ballets célestes.

Le meilleur moment pour assister aux aurores boréales en Norvège s’étend de septembre à mars.
Pendant cette période, attendez-vous à voir le phénomène se produire entre 20 heures et 1 heure du
matin. Il n’est pas non plus rare de repérer les aurores polaires dès la fin août.

Tromsø en Norvège

Dans la ville d’Ivalo en Finlande

La Finlande est un autre pays où vous avez la possibilité d’admirer la noblesse d’une nature à la fois
silencieuse et lumineuse. Pour profiter de ce moment et en garder un souvenir impérissable, mettez
le cap sur Ivalo. C’est une région située non loin de la frontière avec la Russie et qui vous permet de
jouir des conditions optimales pour observer une aurore boréale.

Une autre possibilité est de vous rendre en Laponie du Nord. Si vous êtes aventurier, vous pourrez
tenter une exploration nautique à travers les lacs glacés finlandais, en combinaison isolante bien sûr.
Vous pourrez aussi penser à une promenade en motoneige.

De cette façon, il y a de grandes chances que vous réussissiez à capturer ce phénomène éphémère.
Pour ce qui est de la période la plus propice à l’observation de ce dernier, il faut attendre la saison
hivernale qui, en Finlande, peut s’étendre de novembre à avril.

Ivalo en Finlande

Dans la ville de Reykjavik en Islande

L’autre endroit d’où vous pouvez apercevoir la nature dans sa plus belle expression, c’est en Islande.

C’est un pays très facile d’accès pour quiconque souhaite faire un voyage boréal. Pourquoi ne
partiriez-vous pas à la découverte de Reykjavik ? De nombreuses expéditions sont disponibles sur
place pour vous faire abandonner la rive citadine et ses lueurs factices. Vous plongerez ainsi au cœur
des légendaires nuits islandaises.

Perchés au-dessus d’un glacier ou d’un volcan, main dans la main avec votre partenaire, vous pouvez
voir le ciel se recouvrir du somptueux drap lumineux. L’alternative à Reykjavik est de mettre le cap
sur le nord et plus précisément aux abords du lac Mývatn. Cette région est également propice pour
assister au phénomène naturel des aurores boréales. Toutefois, si vous voulez augmenter vos
chances de l’apercevoir, il est préférable de visiter le pays entre début septembre et la mi-avril.

Au Canada

Le Canada est sans conteste l’endroit d’où l’on peut observer l’aurore boréale se manifester le plus
souvent. Si vous vous demandez pourquoi, cela tient simplement du fait que c’est dans ce pays que
se situe l’ovale auroral. Si vous comptez visiter Montréal avec votre amoureux (se), éloignez-vous un
peu des lumières urbaines pour espérer être témoin de la magie céleste. Il suffit pour cela que les
conditions soient réunies et que le ciel soit suffisamment dégagé.

Les options sont nombreuses pour jouir d’une belle luminosité au Canada. Vous pouvez vous rendre
dans le territoire du Yukon, à Terre-Neuve, à Yellowknife, dans le parc de Wood Buffalo, etc. Notez
par ailleurs que toute la période hivernale est favorable pour assister aux fameux « Northern Light »
canadiens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.